Travail et chaleur

La chaleur sollicite énormément notre organisme. Pour maintenir la température du corps, nos mécanismes de régulation s'activent et par forte chaleur, notre organisme est rapidement surchargé, ce qui peut entraîner des troubles sur la santé : fatigue, crampes, coup de chaleur, déshydratation...

Bien que le travail à la chaleur ne dispose pas de définition règlementaire, on considère la chaleur comme un risque à partir de 30° C pour un travail sédentaire et 28° pour une activité physique.

Un ensemble de mesures simples et efficaces peuvent être mises en place par l'employeur et le salarié afin de prévenir les risques liés aux périodes de fortes températures.

En entreprise, il est recommandé de :

  •  Afficher les précautions à prendre et les conduites à tenir en cas de fortes chaleurs,
  •  Adapter l'organisation du travail (horaires, pauses plus fréquentes...),
  •  Surveiller la température des locaux,
  •  Arrêter si possible les appareils non utilisés et générant de la chaleur (lampes, photocopieur, ordinateur...),
  •  Prévoir des moyens de rafraichissement (ventilateurs, brumisateurs...),
  •  Mettre à disposition de l'eau potable et fraîche à proximité des postes de travail,
  •  Informer les salariés des risques liés à la chaleur,
  •  Consulter les bulletins de Météo France.

 

Numéros utiles :

  • N° vert info-canicule : 0800 06 66 66
  • Météo France : 3250

 

Pour en savoir plus...

Dossier de l'INRS "Travail à la chaleur"